Morgan Brian est championne du monde en titre avec les USA. Elle était la plus jeune joueuse de l’effectif (à 22 ans). Aujourd’hui mariée à Fabrice Gautrat, footballeur ayant évolué en USL, Morgan s’apprête à jouer en France sa 2ème Coupe du Monde a seulement 26 ans. Après un bref passage à L’Olympique Lyonnais pendant 6 mois, elle poursuit sa carrière aux Etats-Unis à Chicago.

Entretien avec Morgan Brian

Morgan, que retenez-vous de votre courte expérience à l’Olympique Lyonnais (de janvier à juin 2018) ?

Je crois que l’Olympique Lyonnais, c’était pour une raison. C’était une expérience pour moi et Fabrice, pour notre couple. Au niveau du foot, ça n’a pas trop fonctionné. (Seulement 5 match joué la finale de la coupe de France perdue) Mais je crois que nous avons grandi dans notre couple. C’était le début de notre mariage (Ils sont mariés en novembre 2017). C’est une expérience sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour les prochaines années. C’était une expérience difficile, on ne sait pas toujours pourquoi les choses arrivent, mais c’est une expérience qui m’a permis de grandir dans ma foi. Je sais que Dieu était au contrôle, même si je ne sais pas pourquoi cela ou ceci se passe. Mais je sais qu’il y a avait une grosse raison. Un verset qui m’a aidé est le verset Romain 8,28 : « Nous savons d’autre part que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, qui sont appelés selon son dessein. » 

 

Vous parlez régulièrement de votre foi sur les réseaux sociaux, d’où vient elle? Quel est votre parcours de foi?

J’ai découvert l’Evangile en grandissant avec mes parents. Ils m’ont appris les bases. Mais c’était à la dernière coupe du monde en 2015, où j’ai vraiment compris et saisi l’Evangile. J’avais des co-équipières qui étaient un bon soutien, un exemple d’athlètes qui représentent Christ. Ça m’a beaucoup aidé. Même si j’ai grandi dans l’Église il y avait quand même ce vide dans mon cœur, un vide que seulement Jésus Christ par son Esprit pouvait remplir. C’est là où j’ai vraiment saisi ma foi. Je ne sais pas comment je pourrais vivre sans Jésus. Jésus représente la vie pour moi. Il y a tellement de chagrin, tellement de douleur dans ce monde et lui, c’est vraiment la lumière et la vie. Franchement, on a besoin de plus de lui. Il représente l’amour, qu’on a vraiment besoin dans ce monde. Jésus c’est ma paix qui est plus grande que les circonstances. C’est vraiment quelqu’un sur qui je peux m’appuyer.

 

Un verset qui m’a aide est le verset Romain 8v28 : « Nous savons d’autre part que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, qui sont appeles selon son dessein.

 

Quelle grande leçon avez vous apprise dans votre carrière?

C’est premièrement, peu importe le match que tu joues, ce n’est pas tes performances qui définissent ta valeur en tant que personne. mais c’est ta relation avec Jésus-Christ car tu vas toujours avoir des hauts et des bas dans ta carrière. Mais la seule chose qui est constante, c’est ta relation avec Jésus-Christ. Son amour ne change pas! C’est important de comprendre ça. Dans les bons et les mauvais moments, regardez toujours à Jésus pour toutes choses.

Comment votre relation avec Jésus influence-t-elle votre préparation les jours de match ?

Avant les matchs, je lis la bible, j’aime aller dans un petit café, lire, réfléchir et penser. Et avant tous les matchs de l’équipe nationale, on a un petit groupe de joueuses qui se rassemble et on prie ensemble. Un court message est aussi partagé par l’aumônier de l’équipe (A Chicago ou parfois en équipe nationale). En équipe nationale, pendant l’hymne américain, j’aime bien aussi prier et mettre ma main sur mon coeur. Vous pouvez le voir à la télé. C’est mon petit rituel.

Quel a été votre réaction quand vous avez appris que vous alliez participer à la coupe du monde en France ?

J’étais surprise mais très heureuse et ravie. Ces deux dernières années furent très compliquées au niveau du foot et de la santé. J’étais surprise mais heureuse.  J’ai remercié Dieu.

Quel encouragement voulez-vous laisser à nos lecteurs français ?

Jésus représente la vie pour moi. Il y a tellement de chagrin, tellement de douleur dans ce monde et lui, c’est vraiment la lumière et la vie. Franchement, on a besoin de plus de lui. Il représente l’amour, qu’on a vraiment besoin dans ce monde. On se voit en France à la coupe du monde. Au revoir

 

Merci à Morgan Brian et à Fabrice Gautrat pour la réalisation de cet entretien exclusif pour @Plusquesportifs . Vous pouvez retrouver le témoignage de Fabrice ici en vidéo et dans notre dvd “Au delà des épreuves”