Quand tu ne signes pas pro mais que tu signes 2 ans aspirant et 2 ans stagiaire pro, tu redescends de ton nuage et tu ne peux que t’aider de ta famille et de la prière.

David Alcibiade

 

David Alcibiade, né en 1991 à Créteil en région parisienne, entame son parcours de footballeur dans sa ville natale, à l’US Créteil Lusitanos. Dès ses 12 ans, Il est sollicité par AS Monaco, Olympique Lyonnais, le RC Lens, Chelsea et Arsenal. Par choix de proximité familiale, Il intègre très jeune l’INF de Clairefontaine et remporte avec la catégorie des 14 ans fédéraux la Coupe Nationale des Ligues. En 2008, il rejoint le centre de formation du LOSC (Lille) et joue durant trois saisons en CFA pour un total de 56 apparitions, dont 49 titularisations. Promis à un bel avenir professionnel, sa progression a malheureusement été stoppée nettement à Lille. Sous l’ère Claude Puel, le LOSC lui propose en effet un contrat pro de 5 ans qu’il ne pourra finalement jamais signer à cause d’une pubalgie. Cet immense coup dur amènera David à une grande remise en question sur le sens de sa vie. Il trouvera du réconfort auprès de sa famille et dans la Bible où il découvrira un message d’espérance qui le remettra sur pied ! Fin 2011, il tente sa chance à Nantes et intègre l’équipe réserve des Canaris. Après trois très bonnes prestations début 2012, il est lancé dans le grand bain de la Ligue 2 mais se blesse sérieusement après 12 petites minutes sur le rectangle vert. Son temps de jeu en Ligue 2 se limite pour le moment à ce petit quart d’heure de jeu. Après 2 mois de soins, il rejouera avec l’équipe première en Coupe de France! il réintègre ensuite l’équipe réserve et évolue encore aujourd’hui en CFA, en s’entrainant occasionnellement avec l’équipe pro. Réputé solide défenseur (1,81m, 72kg) mais doté d’une belle technique, il fait figure d’ancien parmi les jeunes pousses de la CFA du FC Nantes, et prend avec sérieux son rôle de « grand frère » au sein de son équipe. Il aspire à retrouver le haut niveau. En aout 2016, il signe en D3 espagnol où il évoluera à Marbella. A la surprise générale, il effectue on retour au FC Nantes en juillet 2017. Le 19 août, David Alcibiade effectue son premier match comme titulaire en Ligue 1 contre Troyes. Ce soir là, il délivre même une passe décisive qui donne le but de la victoire à son équipe. Une belle manière de relancer sa jeune carrière et d’avoir le droit à un bel article dans le journal L’équipe

 

Le soir de la finale gagnée, qui devrait être le plus beau jour de ma vie, je me suis retrouvé tout seul et j'ai ressenti un vide dans mon coeur, je n'étais pas heureux! J'ai ressenti Dieu me dire : si tu veux etre heureux, quelque soit les résultats et ce qui se passe dans ta vie, tu as besoin de moi!

Aurélien Collin, champion de football MLS 2013 et MVP de la finale avec Kansas City.

Né le 8 mars 1986 à Enghien-les-Bains, Aurélien Collin a un parcours de footballeur atypique, marqué par une grande instabilité. Avant son départ aux USA en 2011, il a ainsi évolué dans de nombreux championnats européens. Originaire de Fontenay-le-Fleury, il joue tout d’abord pour Sedan et Amiens, avant de quitter la France pour le club espagnol de Majorque. Puis, il part en Ecosse, en Grèce et au Portugal avant de s’envoler du « vieux continent » pour intégrer la MLS et l’équipe du Sporting Kansas City. Rapidement, il s’y impose comme titulaire indiscutable de l’équipe et est reconnu dès sa seconde saison comme l’un des meilleurs défenseurs de la Ligue. En 2013, il est même élu MVP (meilleur joueur) de la finale de la MLS Cup qui opposait son équipe à Real Salt Lake. Il inscrit à cette occasion le pénalty victorieux offrant la Coupe au Sporting Kansas City. Lors de son titre de champion des USA en 2013 et de son élection comme meilleur joueur de la finale, Aurélien éprouve cependant une profonde solitude au lieu de vivre pleinement cette consécration ultime. Interpellé pendant cette soirée, il comprend que son bonheur ne dépend pas de ses titres ou de ses victoires, mais de sa relation avec Dieu Lui-même. Il nous raconte comment il a décidé d’être heureux quels que soient les résultats et les circonstances de sa vie ! Le 1er octobre 2014, l’équipe du Sporting Kansas City est reçue à la Maison Blanche par le président Barack Obama. Celui-ci fait, à cette occasion, une remarque humoristique sur le costume d’Aurélien Collin, qui a lancé une marque de vêtements. En décembre 2014, alors que la saison vient de se terminer, Aurélien rejoint Orlando City SC, nouvelle franchise créée en 2010 ayant intégré la MLS en 2015. En mai 2016, Aurélien Collin signe au New York Red Bulls.

Ecouter l’interview d’Aurélien Collin et découvrez le teaser de son interview disponible dans le DVD « Hors Je » disponible en vente sur amazon!

J'ai eu l'occasion d'échanger au téléphone avec ce joueur Sandro Wieser, (FC AArau) (qui m'a blessé) et je lui ai dit que je le pardonnais. Je prie pour lui...

Gilles Yapi Yapo

Gilles Yapi est un footballeur ivoirien, né le 30 janvier 1982 à Abidjan. Il évolue actuellement au poste de milieu de terrain en Suisse, au FC Zürich. Formé à l’ASEC Mimosas en Côte d’Ivoire, il rejoint ensuite l’Europe pour évoluer au KSK Beveren (Belgique), au FC Nantes, aux Young Boys de Berne et au FC Bâle (Suisse) avec qui il remporte le championnat de Suisse à trois reprises ainsi que la Coupe de Suisse. Il part pour le Qatar en 2013 jouer une saison pour le Dubaï Club puis retourne en Suisse au FC Zurich avec qui il participe à l’édition 2014-2015 de l’Europa League. Il a notamment joué six matches de Ligue des Champions dont un mémorable huitième de finale face au grand Bayern de Munich en 2012 avec une victoire 1 à 0 à l’aller et une lourde défaite 7 à 0 au retour. (A voir dans les bonus les coulisses de cette expérience) Il possède un palmarès impressionnant dans la majorité des clubs dans lesquels il a eu la chance d’évoluer. Avec la sélection ivoirienne, il atteint la finale de la Coupe d’Afrique des Nations en 2006 et est sacré vice-champion d’Afrique. Il a 33 sélections en équipe nationale. Dans son premier club de l’ASEC Mimosas en Côte d’Ivoire, il remporte la Supercoupe de la CAF en 1999, et est sacré champion de Côte d’Ivoire en 2000 et 2001. Il atteint également la finale de la Coupe de la Ligue avec le FC Nantes lors de la saison 2003-2004. En Suisse, il est sacré champion à 3 reprises avec le FC Bâle (2011-2012-2013) et remporte également la Coupe Nationale en 2012. L’image de son agression subie en plein match, en novembre 2014, avec un tacle à hauteur du genou a été visionnée plus de 2 millions de fois dans le monde entier. Gilles nous explique comment il a su se reconstruire aussi bien physiquement et mentalement. Découvrez les coulisses de sa rééducation et comment le pardon de Dieu a été l’élément déterminant dans son rapide rétablissement. En septembre 2015, Gilles a rejoué son premier match officiel, au cours duquel il a marqué le but de la victoire pour son équipe du FC Zurich.

Découvrez un bonus sur la vie en dehors du terrain et comment Gilles Yapi est tombé dans des addictions!

Mon meilleur ami John Bostok m'a invité à l'église le 31 décembre 2009 et ce soir là j'ai demandé à Jésus de changer ma vie. Dieu m'a rendu plus sensible...

Paul-José Mpoku

Paul-José MPoku débute sa formation au Standard de Liège en 2004. En 2008, il part pour l’Angleterre et rejoint le centre de formation de Tottenham. Après deux saisons chez les jeunes du club, il est prêté pour un an à Leyton Orient. Le 19 juillet 2011, il retourne au Standard de Liège où il signe un contrat de 4 ans. Il inscrit son premier but chez les rouges en novembre 2012 lors de la rencontre StandardLierse, match que le Standard remporte sur le score de 3-0. Le 26 mai 2013, il signe son premier triplé lors de la victoire 7-0 contre La Gantoise pour le test match européen. Lors de la saison 2013-2014, il explose réellement au sein du club liégeois, en prenant part à la quasi totalité des matches de division 1 belge, et devient l’homme fort de son équipe, avec des joueurs comme Michy Batshuayi (OM) notamment. Au cours de cette année haute en émotions, M’poku inscrira 12 buts lors des 49 matches auxquels il a pris part. Le Standard terminera vice-champion de Belgique, ratant de peu le titre. Lors de l’exercice suivant, M’Poku confirme sa belle saison passée, et devient le pion essentiel et indispensable de l’attaque des « Rouches ». Grâce à ses prestations en Coupe d’Europe ainsi qu’en championnat, Paul-José est cité sur le départ avec insistance et est finalement prêté en Série A à Cagliari, avant de rejoindre le Chievo Verone au début de la saison 2015-2016. Ayant joué dans toutes les sélections jeunes de Belgique, il accepte finalement la sélection de la République Démocratique du Congo en mars 2015.